Poils d'ivresse

Alice Burdick & Gary Barwin

traduction de Simon Brown


février 2020

Format : 100 x 150 mm

Broché - papier bouffant - rabats

48 pages

ISBN : 9791093160405

 

Prix : 9€ + 2,99€ frais de port

(Si vous ne désirez pas payer par compte Paypal, un bon de commande est à votre disposition ici, la marche à suivre y est indiquée)

Chapbooks

Ce livre a été publié sous le titre PLEASURE BRISTLES en mars 2018 par above/ground press, à Ottawa

 

Simon Brown nous en a fait rapidement la traduction et fait découvrir les chapbooks, façon d'éditer la poésie outre-Atlantique, très répandu dans les milieux littéraires underground, surtout depuis les années 70. Ce sont de petits bouquins, de facture modeste, entre 10 et 40 pages, souvent en marge de la chaîne du livre. Les poètes y trouvent un moyen rapide et populaire de faire connaître leur travail, ce qui contribue grandement à la vitalité époustouflante de la poésie nord-américaine. Tout le contraire de nos réseaux européens…

Nous ne connaissions pas. Mais Simon nous a bien vite fait remarquer que le projet #oneshot avait les mêmes objectifs : de petits livres, pas (trop) chers, pour faire circuler la poésie, comme la parole, aussi simplement que la parole (pas la bonne !). 

Tout comme les chapbooks les #oneshot peuvent être vendus par abonnement, allez donc voir l'abonnement

 

 

 

© Graphisme : Maxime Sudol
© Graphisme : Maxime Sudol

"une femme troublante dans une petite baignoire

trois hommes comme des nouveau-nés, l’un avec un couteau

les autres : des plaies à la place des yeux

le sang jaune comme une lune"

 

Lorsque l'astre poétique par excellence (la lune) apparait dans le ciel la voix du poète s'élève en un inextinguible fou rire.

Confucius (il aurait pu le dire) (il aurait dû le dire)

Alice Burdick et Gary Barwin se répondent de poème en poème et du tac au tac ; ils parlent de l'astre lunaire, font de la poésie, rient de la poésie jusqu'à ce que « la lune remplace tous les mots du dictionnaire par le mot lune » et que la poésie n'ait plus de sens.

C'est aussi sensuel qu'un quatre mains au piano, les mains se croisent, s'effleurent, se soufflent. On se séduit, l'écriture est érotique, sexuelle, on appelle au plaisir, les poils se dressent sur les bras ; et puis, il y a une faille, la peine se glisse dans la joie.

Poils d'ivresse fonctionne comme un cadavre exquis : on s'y aime les yeux fermés et pourtant tout au fond, il y a un cadavre (dans le placard, ouvert lui, aux quatre vents… etc.)

L'écriture est brillante, chaque réponse dévoile un coin du poème qui la précède, et emmène le dialogue sur des terres inconnues, là encore à peine dévoilées ; on dirait une danse des sept voiles à l'usage non pas des yeux mais de l'esprit, et c'est tout aussi érotique !

Les auteurs

Alice Burdick est poète et copropriétaire de la librairie Lexicon Books, à Lunenburg, en Nouvelle-Écosse (Canada). Burdick est l’autrice de quatre recueils et de nombreux chapbooks. En 2018, Wilfrid Laurier University Press a sorti Deportment, un survol de sa carrière de poète sur trois décennies.

 

Gary Barwin est poète, romancier et artiste multimédia de Hamilton (Ontario, Canada). Il est l’auteur de 24 livres et de plusieurs chapbooks, dont les plus récents sont For It Is a Pleasure and a Surprise to Breathe: New and Selected Poems, et, en traduction française, le roman Le Yiddish à l’usage des pirates.

 

 

 

Simon Brown est poète, traducteur et artiste interdisciplinaire originaire du Nouveau-Brunswick (Canada) vivant et travaillant au Québec depuis deux décennies. Ses plus récents livres sont Ourtre-flaques, aux Éditions Vanloo (collection #oneshot), le recueil Le nom-membrane, aux Moult Éditions, et le chapbook This Mud, A Word, avec Frog Hollow Press.